Notre liste de cadeaux de Noël à offrir à vos voyageurs !

Et oui, malgré tout, malgré la pandémie, Noël approche et le goût de gâter ceux qui nous sont proche, même à distance, reste bien ancré dans nos cœurs.

Alors, si vous cherchez une idée de cadeau voyage – en vous rappelant que le voyage ne demande pas forcément de s’envoler à l’autre bout du monde – on vous en propose plusieurs qui plairont autant au globe-trotter impatient de s’envoler qu’à la randonneuse heureuse de découvrir le Québec ou aux aventuriers de fin de semaine. 

Des cadeaux pour tous les goûts et tous les budgets incluant des accessoires utiles, nouveaux, parfois même inusités ! En partenariat avec la boutique CAA Québec, voici nos suggestions et, en ces temps difficiles, vous pouvez aussi acheter les articles en ligne, dans le confort et la sécurité de votre foyer ! 

Bien que l’hiver ait déjà frappé à nos portes, cela ne nous empêche pas de préparer nos prochaines destinations découvertes au Québec. Avec ce superbe livre LE QUÉBEC aux éditions Ulysse, on peut rêver bien au chaud et continuer de voyager.

On n’a jamais assez de sacs de rangement lorsqu’on part, que ce soit le temps d’une fin de semaine, au chalet, ou que l’on prenne la route pour plusieurs jours. Voici un ensemble de petits sacs de rangement mappe monde, pratiques et esthétiques. Vous voyagerez juste à les regarder. On aime !

Et voici maintenant un produit québécois à enfiler au sortir de la piscine, du sauna, du jacuzzi ou des mers turquoises quand le temps sera venu… Le poncho Tiki en microfibres qui peut servir de serviette de plage et, surtout, qui sèche en un rien de temps. Parfait pour les petites et grandes excursions!

Commandez ici !

Puisque les voyages internationaux reprendront bien un jour, on aime beaucoup le guide « g’palémo » (super jeu de mots !).  Avec ce petit calepin d’illustrations colorées, on peut parler toutes les langues du monde sans en connaître un seul mot ! Le principe : un carnet d’images classées par thèmes. Pour communiquer, il suffit de pointer du doigt l’image correspondant à ce que l’on veut dire ou demander. Génial et facile ! 

Commandez ici !

Pour éviter que vos passeports ne s’abiment, voici de beaux protège-passeports aux motifs variés, pour madame et pour monsieur. 

Voyager sans stress est le rêve de tous et surtout de toutes. Ce joli petit accessoire coloré est une alarme de sécurité personnelle. Un petit clic sur le bouton central et la sonnerie retentira, faisant fuir tout agresseur potentiel ! Très utile et rassurant pour les voyages en solo.

Imaginez maintenant que quelqu’un s’approche de vous à votre insu et « scanne » votre portefeuille dans votre sac. Sans que vous ne vous en rendiez compte, il vole vos données personnelles…horreur ! C’est pourquoi on vous présente ce sac fourre-tout antivol avec pochette anti-RFID (pour Radio Frequency Identification). Il s’agit d’un sac design pour une sécurité optimale qui limite ce genre de risque. 

Commandez ici !

On vous avait aussi parler d’idées cadeaux inusitées… Voilà donc un gadget pour femme qui soulage en toute circonstance. Discret, GoGirl est la solution par excellence aux toilettes bondées, sales ou…non-existantes, tout simplement. Il s’agit d’un accessoire féminin qui permet d’uriner tout en restant debout. Pratique, discret, hygiénique et facile à utiliser! Allez, debout les filles, on saura quel cadeau s’offrir entre nous.

Pour optimiser le rangement de nos bagages, rien de tel que de minimiser le volume de nos vêtements. Voici un ensemble de trois sacs – petit, moyen et grand – qui permet de réduire le volume de nos affaires de 80 % dans certains cas… Donc, pour celles et ceux qui veulent faire face à toutes les conditions météorologiques et remplissent leurs valises en se répétant « au cas où », voici le cadeau idéal !

Commandez ici !

Pour leur permettre d’arriver en pleine forme à destination, après un long trajet en auto ou en avion, pourquoi ne pas offrir à vos explorateurs un oreiller de voyage gonflable accompagné d’un petit ensemble incluant masque pour les yeux et bouchons d’oreilles? Le trio parfait pour un bon dodo avant de découvrir le monde!

Rien de plus énervant que de ne pas reconnaître sa valise sur le carrousel à bagages. Avec la courroie de sécurité et l’étiquette colorées que voilà, en un coup d’œil, vous l’apercevrez. Un petit détail qui fait toute la différence!

On a parcouru des milliers de kilomètres avec notre van, surnommée la Licorne noire, et parfois, loin de tout réseau cellulaire ou Wifi, on a bien apprécié le bon vieux GPS en papier ! Et oui, le traditionnel atlas routier relié nous a souvent été très utile et nous a même permis de découvrir de nouvelles destinations. Ce bon vieil atlas ne nécessite aucun réseau ni aucune batterie, un avantage qui peut s’avérer crucial dans certaines circonstances.

Pour finir, on vous propose tout plein de petits accessoires pratiques pour les bas de Noël… des objets auxquels on ne pense pas souvent, mais qu’on est toujours contents d’avoir sous la main.

Et pour continuer, à voyager, à rêver, à s’évader un peu, ici ou ailleurs, un cadeau à la fois utile et dépaysant, nos jolis calendriers de table et muraux, créés avec les photos de voyage prises par Cendrine, tout au long de nos aventures.

Commandez ici !

Alors, où que vous soyez, nous vous offrons nos meilleurs vœux pour cette fin d’année hors de l’ordinaire. Passez de belles Fêtes en prenant soin de vous et de vos proches !

Pourquoi, j’aime tant voyager seule ? Cendrine

Oui, je sais, nous sommes les Deux Québécois autour du monde. Depuis maintenant plusieurs années, nous voyageons à deux et c’est génial. Toutefois la nostalgie du voyage solitaire m’habite parfois. Souvenir de ce voyage inoubliable en 2013, où seule, équipée d’un unique sac-à-dos, je suis partie, durant six mois, de Québec jusqu’à Varanasi, en Inde en passant par plus de onze pays dont le Liban, le Kazakhstan, l’Arménie, la Géorgie, l’Algérie, la Tunisie, Israël, Chypre, l’Espagne, la Turquie et la Bulgarie.

On me demandait encore ces derniers jours : « Pourquoi un tel voyage ? » Pas de réponse mais une question m’est venue à l’esprit : Que signifie le voyage pour moi ? J’ai eu envie de me prêter à un petit jeu, histoire de débroussailler un peu mes idées, de chercher une piste d’explication.

Pourquoi, j’aime tant voyager seule ? Parce que : 

  • Je veux découvrir d’autres façons de vivre, de penser, d’être. Cela semble une lapalissade et pourtant j’ai constaté, il y a peu, que certains voyagent sans jamais se confronter à la culture du pays visité. Ils photographient leur décor, filment de beaux paysages mais les acteurs importent peu. Ils dérangeraient presque même … Moi, je rêve qu’ils me dévoilent leurs secrets, leur histoire, qu’ils me montrent leur fierté. Toc, toc, toc, laissez-moi entrer, s’il vous plait !
  • Je veux apprendre, écouter, partager ; sourire à des vieilles dames assises aux abords d’une église comme à Sofia, en Bulgarie, écouter des langues aux sonorités remplies de secrets, me laisser méduser par ces chants tel Ulysse qui entreprit un long voyage.
  • Être émerveillée devant un lever du soleil, là-bas, ailleurs, je ne sais où et pleurer de bonheur parce que, pour moi, c’est ça le vrai bonheur. Ces souvenirs enfouis en moi à jamais. Ces images gravées au fond de ma pensée. Je veux me nourrir de ces clichés par mon esprit photographié.
  • Je désire goûter d’autres saveurs, sentir d’autres odeurs, expérimenter pour que mes sens soient rassasiés. Mes papilles curieuses s’impatientent toujours.
  • Je veux connaître et pousser mes limites. Seule, loin, aurais-je la force physique et morale ? Quand m’écroulerai-je ? Où serai-je quand viendra le moment de m’effondrer en petite boule et de pleurer d’ennui, d’immense solitude, de fatigue, de découragement. Je ferai quoi ? Les embûches, les obstacles, je connais. Toujours jusqu’à présent, je me suis relevée. Mais là-bas, y arriverai-je ?
  • Je veux me perdre, me sentir petite parmi toutes ces âmes, n’être qu’une petite souris curieuse, voyeuse, passer presque inaperçue pour ne pas déranger et que rien ne change, pour être témoin de leur quotidien. 
  •  Pour m’ennuyer de tous ceux qui me sont chers, ceux que j’aime, ceux qui me sont si précieux ; pour les apprécier encore plus. Pour goûter au manque de l’autre, de sa peau, de son odeur, de sa voix.

En résumé, voyager seule, nous entraîne loin, très loin dans notre territoire intérieur… On bourlingue sur des routes, on découvre de nouveaux horizons et on apprend à mieux se connaître. On gagne en assurance et on rentre au bercail en étant devenue sa véritable meilleure amie. En cours de route, il y a des hauts, des bas et des moments de grande solitude où on se demande: «Mais qu’est-ce que je fais ici, si loin des miens ? ». On doute, on s’écroule, on regrette presque parfois mais ces moments sont vite balayés par d’autres remplis de ces petits et grands bonheurs vécus et tant encore à vivre ; de rencontres extraordinaires et d’expériences hors du commun. En fin de compte, tout ça nous confirme que non, le voyage est ancré en nous, au-delà des épreuves et de la solitude. 

Seule, loin, inévitablement, on dépasse ses frontières personnelles pour aller vers l’autre. Voilà bien des pistes, le long du chemin à réfléchir, au cours des jours à méditer mais surtout j’ai pris conscience « qu’on peut voyager non pour se fuir, chose impossible, mais pour se trouver » – Jean Grenier

Et vous, pourquoi, voyagez-vous ?