En route pour Terre-Neuve !

10 lieux incontournables à ne pas manquer lors de votre prochain séjour dans cette magnifique province atlantique.

Terre-Neuve_Newfoundland_les_incontournables

Terre-Neuve-et-Labrador fut une superbe découverte, la destination idéale pour un road trip : des routes magnifiques à travers une nature sauvage et grandiose, des paysages époustouflants et variés. On y traverse des montagnes, des forêts, la toundra et de pittoresques villages. On longe l’océan, des falaises, des criques, des baies et des lacs à n’en plus finir. Le cadre est merveilleux pour qui aime rouler et rêver. Terre-Neuve-et-Labrador, c’est certes une nature sans pareil, mais c’est également une culture riche, passionnante et foisonnante. 

Bonavista

C’est ici, à Bonavista, que Jean Cabot aurait touché terre en juin 1497, ce qui en ferait la première terre d’Amérique du Nord touchée par un Européen depuis les Vikings. Pour la petite histoire… Lorsqu’après six semaines de traversée, Cabot aperçut une terre, il se serait écrié : «O buon vista!», d’où le nom du Cap Bonavista, et de la ville actuelle.

Une promenade dans Bonavista s’impose pour admirer les maisons et le petit port; visiter ses musées et surtout admirer l’océan à perte de vue. Pour les amateurs de road-trip, on y retrouve même le Newman’s Point, certifiant Terre-Neuve et Bonavista comme une des destinations les plus Road Trippable du Canada !

Non loin de la ville, se situe le Cap Bonavista. Rouge et blanc, son phare emblématique trône magnifiquement sur la péninsule depuis 1843. On peut y admirer également une statue en hommage à l’illustre découvreur Jean Cabot, John Cabot ou même Giovanni Caboto, comme il vous plaira.

Trinity

Trinity, ce petit bijou de village pittoresque est un havre de paix dans un décor enchanteur.

Terre-Neuve_Newfoundland_les_incontournables

Pour un séjour parfait aux saveurs locales, je ne peux que vous recommander Artisan Inn and Twine Loft Restaurant – Trinity où sérénité rime avec hospitalité.  Une entreprise familiale, une histoire de passion, un site exceptionnel, un accueil hors pair et une table délicieuse… que demander de mieux! 

Trinity n’est pas seulement un joli petit village de carte postale ! C’est aussi un lieu de culture où le patrimoine est riche :

  • prenez le temps de visiter les deux exceptionnelles églises du bourg;
  • les sites historiques provinciaux (gratuits) qui témoignent de l’histoire de la région;
  • le phare de Fort Point.

Elliston

Le saviez-vous, le macareux moine est l’emblème aviaire de Terre-Neuve ? Un des sites par excellence pour observer les macareux est le village d’Elliston, dans la région Est de l’île. Lors d’une balade le long des côtes, on les aperçoit facilement car ils nichent non loin sur les rochers … on les admire avec ou sans jumelles.

Et le saviez-vous (bis), Elliston est aussi la capitale mondiale des caveaux à légumes (root cellars) ? Le paysage en est parsemé. C’est une vraie chasse au trésor pour dénicher ses réfrigérateurs naturels d’une autre époque.

Si vous passez par là en septembre, ne manquez en aucun cas le festival gastronomique «Roots, Rants and Roars» où des chefs locaux et internationaux mettent à l’honneur des produits du terroir terre-neuvien dans un «combat culinaire» festif et convivial. Une programmation toute en musique, en célébration et en exploration s’étale sur une fin de semaine. J’y ai fait des rencontres merveilleuses et dégusté des plats extraordinaires!

Champney’s West

Je l’avoue : Champney’s West est mon village chouchou. J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce petit hameau de pêcheurs situé hors des sentiers battus. Comment je l’ai découvert ? Simplement en discutant avec les gens du coin… voilà toujours pour moi la meilleure façon de dénicher de petits trésors encore peu connus, des pépites à photographier.

St. John’s

Bienvenue au point le plus à l’Est de l’Amérique du Nord, St. John’s, capitale de Terre-Neuve ! La ville regorge de mille activités à faire, de coins à explorer, de bonnes adresses à ne pas manquer, c’est pourquoi, je vous réserve un article complet sur la colorée city.

D’ici là, voici quelques photos qui en disent déjà beaucoup. St. John’s est indiscutablement incontournable !

Quidi Vidi Village

Non loin du centre-ville de St.John’s, ne manquez de visiter le quartier Quidi Vidi et d’aller trinquer à la Quidi Vidi Brewing Company, dont l’une de ses bières la « Iceberg », serait fabriquée avec de l’eau provenant de morceaux d’icebergs récoltés au large de Terre-Neuve. À votre santé !

Parc national du Gros Morne 

En explorant ce parc national, on comprend très facilement pourquoi celui-ci est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Les paysages sont grandioses, majestueux, à couper le souffle et sans doute uniques au Canada. Le parc national du Gros-Morne compte plus de 100 kilomètres de sentier à explorer. De quoi s’amuser sur cet immense terrain de jeu de 1805 km2.

  • Tablelands

Il a fallu plus de 400 millions d’années d’érosion pour que ces imposantes montagnes deviennent ce joyau de la nature : un paysage orangé, lunaire et surréel, dépourvu de végétation. Un site géologique exceptionnel ! En explorant les Tablelands, vous pourrez vous targuer d’avoir foulé le manteau terrestre. 

  • Lookout

Ce sentier, un bon compromis quand on n’a ni le temps, ni la forme pour monter au Gros-Morne, mène, quant à moi, à l’un des plus beaux panoramas du parc. Depuis la plate-forme aménagée au sommet de la colline Partridgeberry, les vues sont époustouflantes sur Bonne Baie, le Gros Morne, les Tablelands et les collines Lookout. Je vous prépare une fiche randonnée complète pour ce sentier de 5 kilomètres à ne pas manquer dans votre prochain voyage sur la côte Ouest de Terre-Neuve.

  • Phare Lobster Cove Head

Sur le cap de Lobster Cove Head trône le phare du même nom. Les sentiers menant vers les milieux côtiers et parcourant des forêts de tuckamores – ces conifères tordus par les vents marins sont parfait pour les balades en famille ou en tempo mollo. Le cap est reconnu comme étant l’un des meilleurs endroits dans le parc d’où observer les baleines et les couleurs phénoménales d’un coucher de soleil.

Île Fogo 

Si l’île Fogo fait à peine 25 km de long sur 14 km de large, elle est tout de même la plus grande du littoral de Terre-Neuve-et-Labrador et regorge de trésors à explorer. On y arrive par ferry de Farewell, situé à une heure de route au nord de Gander, après 45 minutes de traversée. La file au quai peut être longue, arrivez donc au minimum deux heures avant le départ… mais l’attente en vaut la peine.

L’île Fogo est un subtil mariage de tradition et modernité, d’ancestral et de design, de nature et de culture, un lieu unique.

Parsemées sur l’île, on découvre les résidences d’artistes insolites au design épuré, de la Fogo Island Arts, permettant à des artistes, cinéastes, écrivains, musiciens, conservateurs, designers et penseurs de partout dans le monde de prendre le temps de vivre, de s’inspirer de la magie du lieu et de créer dans un cadre exceptionnel.

Terre-Neuve_Newfoundland_les_incontournables
  • Joe Batt’s Arm

Ce joli village de pêcheurs accueille sur ces terres le Fogo Island Inn qui trône sur ses pilotis au bord de l’océan et qui nous époustoufle par son architecture. L’hôtel de luxe au design extraordinaire n’accueille pas seulement de très riches visiteurs, il est aussi un acteur engagé dans l’économie locale. En effet, 100 % de ses profits sont réinvestis dans la communauté insulaire. Un bel exemple à suivre …

  • Tilting

Aller au bout du bout de la route sur l’île Fogo pour explorer l’historique et pittoresque village aux maisons de pêche traditionnelles de Terre-Neuve, dont beaucoup ont été restaurées au cours des dernières années. La communauté est encore empreinte de sa culture et de son dialecte irlandais. Le cimetière irlandais de Tilting, le plus ancien cimetière exclusivement irlandais existant en Amérique du Nord, est à ne pas manquer.

Terre-Neuve-et-Labrador, je suis venue te découvrir pour ta nature et ta culture. J’en repars séduite avec tout un coffre de souvenirs, des photos sublimes et surtout l’envie de dire à toutes et tous de te visiter, d’aller à la rencontre des Terre-neuviens dont l’hospitalité légendaire est confirmée. 

Pour les aventureux et les grands curieux, pourquoi ne pas vous faire doublement plaisir en visitant, non loin de là, Saint-Pierre et Miquelon. En effet, de Fortune, quelques 25 kilomètres vous séparent de la France … Dépaysement assuré à portée de main. Jetez un coup d’œil sur mon article, vous ne pourrez résister. 

Informations pratiques :

Transport (ferry):

Pour l’aller, c’est avec la compagnie Marine Atlantique que j’ai voyagé avec la Licorne noire. Quelques petites photos souvenirs…

  • Aller : North Sydney (Nouvelle-Écosse) – Port-aux-Basques (Terre-Neuve) / Durée : 7h / Tarif : pour toutes les options, clique ici 
  • Retour : St-Barbe (Terre-Neuve) – Blanc-Sablon (Québec) / Durée : 1h45 / Tarif : pour toutes les options, clique ici

Fuseau horaire :

Il y a 1h30 de décalage horaire entre Québec et Terre-Neuve. Quand il est 10h00 au Québec, il est 11h30 à Terre-Neuve.

Pour finir une petite mesure de sécurité, sur la route, soyez prudents car de nombreux orignaux vagabondent librement dans la province, alors redoublez de prudence la nuit, à l’aube ou au crépuscule.

Et pour en découvrir encore plus, consulter le site de Tourisme Terre-Neuve-et-Labardor.

Un commentaire sur “En route pour Terre-Neuve !

Laisser un commentaire