Quoi faire à Toronto ?

Les incontournables et mes coups de cœur !

Visiter_Toronto_les_incontournables

La tour du CN

Emblème incontesté de Toronto, la visite de la tour du CN est un impératif. Du haut de ses 533 mètres, la vue panoramique sur la ville est exceptionnelle. Il vous faudra réserver votre plage horaire et, si je peux vous prodiguer un conseil, choisissez celle où vous pourrez assister au coucher de soleil. Un spectacle naturellement grandiose ! Pour monter presque au 7e ciel, vous emprunterez l’ascenseur vitré qui, en à peine 58 secondes, vous conduit à 346 mètres de hauteur. Pour les amateurs de sensations fortes, soyez HAUT-DA-CIEUX : Une activité frissonnante vous offre des sensations fortes en vous faisant parcourir, avec un harnais, une promenade à 116 étages au-dessus de Toronto ! Plus calme et surtout plus romantique, une autre possibilité est de savourer cet instant au restaurant 360 situé sur une plateforme qui tourne tout au long du repas pour ne rien louper de la vue de Toronto de nuit. 

L’Aquarium Ripley de Toronto

Juste à côté de la Tour du CN se trouve l’Aquarium Ripley de Toronto. Pour être honnête, j’étais assez sceptique quant à son intérêt, mais je dois dire qu’outre l’aspect très commercial et le côté parc de jeux – qui fait le bonheur des familles- j’ai beaucoup aimé ma visite. La balade dans le tunnel sous l’immense bassin, habité par les requins, tortues, raies géantes et une faune marine colorée, est véritablement envoûtante. Le coin des méduses est un véritable tableau de maître avec leur jeu des couleurs et leur danse hypnotisante !

Le musée Royal de l’Ontario ou ROM

J’aime l’architecture. Celle du musée est unique et très photogénique ! Le musée Royal de l’Ontario, communément appelé ROM est le plus grand musée du Canada. En le visitant, on fait un vrai voyage à travers le temps et les grandes civilisations de ce monde. Pour les petits comme les grands, la section des dinosaures et des grands mammifères est impressionnante. Des expositions temporaires sont régulièrement présentées. Pour ce qui vous sera proposé lors votre passage, je vous invite à consulter le site du ROM.

Le quartier historique de la Distillerie

Voilà le lieu idéal pour finir la journée entre ami.e.s. L’ambiance y est vraiment agréable pour prendre un verre sur une des nombreuses terrasses de ce quartier historique et assister à des spectacles de rue. Ces bâtiments pittoresques de briques rouges du 19e siècle abritaient autrefois une des plus grandes distilleries au monde, fondée en 1832 par deux beaux-frères anglais, James Worts et William Gooderham. Aujourd’hui, le quartier a été réhabilité en une zone piétonne avec une multitude de cafés branchés, de restaurants, de galeries d’art et de petites boutiques originales. À ne pas manquer The Distillery Historic District !

Le marché St. Lawrence

L’endroit parfait des gourmets et gourmands, le marché St. Lawrence est une institution ! Situé à l’angle sud-ouest des rues Front et Lower Jarvis, vieux de plus de 200 ans, ce marché couvert est un authentique marché alimentaire où je vous recommande de passer sur l’heure du lunch pour savourer les produits locaux sur place ou faire quelques emplettes pour un pique-nique. Petit fait historique : Le bâtiment abritait autrefois le premier hôtel de ville permanent et la première prison de Toronto de 1845 à 1899. On le préfère maintenant en joli marché ! Prenez note que le marché est fermé le dimanche et lundi. 

Kensington Market

Cet hétéroclite quartier, situé dans la zone bordée par l’avenue Spadina, les rues Dundas, Bathurst et College, a une âme unique : hippy, bohème, rétro. Super sympa pour se promener, y manger ou prendre un verre.  On y trouve pleins de friperies, des boutiques vendant des produits du monde entier et des restaurants bios, végétariens et végans. Partez à la découverte de ce labyrinthe séduisant de ruelles et de rues étroites à l’architecture victorienne, bigarrées de peintures murales aux couleurs vives de Kensington Market

Chinatown

Non loin du quartier de Kensington se trouve un autre quartier très vivant et cosmopolite : Chinatown.  Une kyrielle de restaurants offre aux amateurs de cuisine asiatique un choix de menus savoureux tels des « noodles », « dumplings », soupe au poulet et autres délices exotiques. Je vous suggère une bonne adresse pour de succulents dumplings un peu plus bas. Les marchés asiatiques en plein air, animés, et les magasins bordant Spadina Avenue proposent des fruits et légumes frais, des plantes médicinales et des souvenirs vraiment bon marché.

Graffiti Alley 

Au sud de Chinatown entre Spadina Avenue et Portland Street se trouve cette petite rue, une vraie galerie d’art à ciel ouvert. Sur un kilomètre, ce terrain de jeu privilégié des artistes locaux et internationaux présente, sur les façades des bâtiments, des fresques colorées qui s’enchevêtrent les unes aux autres. Prenez le temps de fouiner dans les rues adjacentes où de petits trésors d’art de rue sont à dénicher !

La Casa Loma

Incroyable, Toronto possède son château ! Sur les hauteurs de la ville, un richissime homme d’affaires, Sir Henry Pellatt, fit construire, de 1914 à 1923, la Casa Loma. Située dans le quartier de Davenport, cette destination insolite est aujourd’hui ouverte au public. Chaque année, plus de 650 000 visiteurs découvrent la Casa Loma et les jardins du domaine. Cadre idéal pour les occasions spéciales, Casa Loma accueille également plus de 250 événements privés. Son architecture unique en fait un lieu très prisé pour les tournages de films, de télévision et les séances photos ; une exposition – La galerie des célébrités – y présente d’ailleurs tous les tournages réalisés dans ce château majestueux. La vue depuis le haut de ses tourelles est une des plus belles de Toronto et ses jolis jardins sont une oasis de verdure, un petit havre de paix.

Les îles de Toronto

À portée de main des Torontois.e.s et des touristes se trouvent les jolies îles de Toronto. À partir du terminal de traversiers Jack Layton, au pied de Bay St. et Queen’s Quay, un traversier nous transporte en dix minutes sur les îles où le calme et la nature sont reines. Pas de voiture à l’horizon.  La traversée offre un point de vue superbe sur la ville, un « skyline » très photogénique où trône la tour du CN au milieu des innombrables buildings. Il existe une quinzaine d’îles reliées entre elles par des ponts ou uniquement par bateau. La plus grande île fait environ cinq kilomètres de long entre Ward’s Island et Hanlan’s Point. Pour visiter, je vous recommande de louer un vélo sur place et d’explorer les lieux à votre rythme, en parcourant la côte afin de profiter de magnifiques plages pour pique-niquer, faire du canot ou se baigner. On y retrouve également plusieurs attraits : un phare de 200 ans, une caserne, de jolis canaux, une jetée, des jardins à la française, des terrains de jeux, une retraite d’artistes et même une école primaire publique ! Vraiment de quoi faire et voir !

Les quartiers sympas de Toronto

Pour finir, voilà mes deux coins chouchous de Toronto. Deux quartiers pour lesquels j’ai eu un coup de cœur ! Riverside et Leslieville ont une âme, une ambiance conviviale, loin des gratte-ciel… S’étendant le long de la rue Queen Est, bordés d’arbres, Riverside abrite de nombreux sites historiques, l’hôtel Broadview, des jolies boutiques artisanales, des commerces sympas, des brasseries artisanales et la première cidrerie de Toronto !

Un peu plus loin, Leslieville dégage une atmosphère familiale, mais branchée qui en a fait l’un des quartiers les plus recherchés de la ville pour les jeunes familles, et reconnaissable à ses bancs multicolores. J’y ai trouvé le lieu le plus insolite de Toronto : la maison des poupées, au 35 Bertmount Avenue ! Plutôt que de planter des fleurs dans son jardin, la propriétaire y entrepose sa grande collection de poupées et de toutous, qu’elle rassemble depuis plus de 20 ans. Changeant au gré des saisons et des fêtes, cette maison privée est devenue au fil du temps un lieu incontournable et figure dans la liste des endroits les plus étranges de la ville, à la fois fascinant et bien glauque ! Tout ce que j’aime.

On parle pratico-pratique 

CityPASS : si vous comptez visiter les incontournables de Toronto, il vous sera beaucoup plus économique de vous procurer le cityPASS. Valide 9 jours, au coût de 105,97 $, il permet vraiment d’économiser sur le prix des entrées et, surtout, c’est un excellent moyen de couper les files d’attente ! Le CityPASS de Toronto donne accès à cinq attractions (Tour CN + Aquarium Ripley du Canada + Casa Loma + ROM + Zoo de Toronto OU Centre des Sciences de l’Ontario). 

Où dormir ? The Anndore House, située dans le quartier de BloorYorkville, à deux minutes du métro, est un hôtel très confortable, calme et parfaitement situé pour explorer Toronto du nord au sud. Un café sympathique, Hot Black Coffee offre des délicieux produits pour le petit déjeuner. 

Où manger ? Voici quatre adresses dont mes papilles gustatives se souviennent encore :

La Maison Selby où l’art de la table prend tout son sens. Chaque pièce a une décoration soignée et unique et invite aux plaisirs de la table. Ce gourmet bistro aux inspirations européennes offre un délicieux menu.  

Mother’s dumpling est une adresse incontournable et une institution pour savourer de savoureux dumplings frais dans le quartier chinois. 

Crumbs, les saveurs de la Jamaïque au coeur de Kensington Market !

Leslieville Cheese Market, la réputation de son grilled cheese n’est plus à faire ! Pour emporter et manger sur le pouce, le temps de la balade, commandez un « grilled cheese » accompagné d’une petite sauce au pesto et aïoli ! Un peu décadent, mais succulent !

Se déplacer ? 

À vélo ! Pour le centre ville, je trouve que c’est le meilleur moyen ! Bike Share Toronto offre des forfaits journaliers ou pour quelques jours ! Pratique et facile !

Visiter_Toronto_les_incontournables

En transport en commun ! Pour les plus longues distances, le réseau de Toronto – Toronto Transit Commission – TTC, composé du métro, des tramways et bus est vraiment facile et convivial et dessert bien les destinations à explorer. Il suffit d’acheter la carte PRESTO à recharger selon nos besoins. Carte PRESTO : 3,20$ la carte puis ensuite la charger (3,25$ pour un aller simple, 13,50$ pour une journée)

Alors il ne vous reste plus qu’à faire vos bagages et bonne découverte de Toronto ! Pour plus d’idées et de suggestions, n’hésitez pas à consulter le site de Destination Toronto.

Laisser un commentaire