Une semaine à New York : les incontournables 

Quoi faire, quoi voir, de bonnes adresses et des conseils bien utiles !

Semaine_New_York_les_incontournables_quoi_faire_quoi_voir_bonnes_adresses

Il y a plusieurs années, j’avais passé un bref séjour à New York, une fin de semaine, à peine le temps de survoler ses attraits, ce qui m’avait laissé un goût de « un jour, je reviendrai ». La ville qui ne dort jamais est bouillonnante, grouillante, vibrante et envoutante. Elle a tant à offrir, à explorer. Une semaine, c’est court, mais c’est juste assez pour croquer avec délectation dans la Grosse Pomme et la savourer un peu.  Je vous partage mes découvertes pour vous rassasier de ses plus beaux attraits, mes incontournables ! 

Les musées

Comme il pleuvait la journée de mon arrivée, j’ai débuté mon séjour par rien de moins qu’un des plus extraordinaires musées au monde.

The MET  – The Metropolitan Museum of Art 

Si vous n’aviez qu’un musée à choisir, ce serait celui-ci. Dans un écrin architectural sublime, les plus grandes œuvres vous attendent tant les grands maîtres de la peinture et de la sculpture classiques que les plus célèbres artistes contemporains. La muséographie est exceptionnelle et tout est mis en place pour rendre la visite dynamique, palpitante et inoubliable. Prévoyez du temps, car on pourrait y passer des jours… L’ensemble du musée s’étend sur environ 180 000 m2 et les collections, comptant plus de deux millions d’œuvres d’art provenant du monde entier, se répartissent sur 280 salles et quatre niveaux. Plus qu’un musée traditionnel, c’est également un voyage dans le temps et les civilisations que vous ferez en visitant The Metropolitan Museum of Art. 

MoMA – The Museum of Modern Art de New York

Et comme j’aime l’art moderne, je me suis offert également le MoMA, The Museum of Modern Art de New York (je vous rassure ; ce n’était pas la même journée que ma visite au MET !). 

Grâce à trois collectionneuses riches et audacieuses, le MoMA, premier musée d’art moderne du monde, voit le jour en 1929. C’est aujourd’hui un des plus grands au monde : il abrite des œuvres de Pablo Picasso, Henri Matisse, Jackson Pollock, Andy Warhol, Paul Cézanne, Vincent van Gogh et Vassily Kandinsky pour n’en nommer que quelques-uns. De nombreuses expositions temporaires prennent place également dans les immenses et lumineuses salles réparties dans un véritable dédale sur les 5 étages du MoMA. Le musée contient plus de 200 000 œuvres d’art. C’est un « must-see » même pour ceux qui ne sont pas de grands amateurs d’art moderne et vous serez étonnés de découvrir des œuvres que vous connaissez sans le savoir !

Les quartiers

SoHo 

Au-delà du quartier chic et branché qu’est SoHo – abréviation de South of Houston Street – ses boutiques de luxe ou ses adresses pour hipsters, ce sont ses merveilles architecturales qui m’ont séduites. Se balader dans SoHo, c’est lever les yeux des vitrines pour admirer ses bâtiments à structure de fonte, les fameux cast-iron building, datant du 19e siècle, les typiques immeubles de briques colorés, zébrés d’escalier de secours métalliques, ou les petits détails qui font un joyau d’un simple édifice. Prenez le temps de flâner …

Pour les plus curieux, comme moi, un petit trésor à l’histoire insolite qui passe facilement inaperçu se cache dans SoHo. À l’angle nord-ouest de Prince Street et Broadway, baissez les yeux et vous découvrirez dans le béton du trottoir des dessins ciselés de l’artiste japonais Ken Hiratsuka. Ce dernier mit deux ans à réaliser cette œuvre illégale, de nuit, souvent interrompu par les patrouilles de police.

Semaine_New_York_les_incontournables_quoi_faire_quoi_voir_bonnes_adresses

Pour une petite pause, je vous recommande sur Prince Street, un arrêt dans l’un des plus vieux pubs de New York, le Fanelli Cafe.

Chinatown

Que ce soit à Montréal, Ottawa ou New York, les quartiers chinois sont des destinations obligées. Un voyage dans le voyage, car rien n’est plus dépaysant que de se balader dans les rues de Chinatown. Le cosmopolite Chinatown, tout comme Little Italy, son voisin, est, depuis 2010, classé au registre national des quartiers historiques. Chinatown se découvre à pied et se savoure avec le palais. 

Je vous recommande une adresse qui ne paie pas de mine, mais où les Newyorkais se pressent pour déguster les spécialités maison simples et pas chères : « dumplings », « dim sum » ou de délicieuses « noodle soups », le Tasty Dumpling, sur Mulberry Street, en face du Columbus Park.

Brooklyn 

Semaine_New_York_les_incontournables_quoi_faire_quoi_voir_bonnes_adresses
  • Dumbo, acronyme de Down Under the Manhattan Bridge Overpass, borde l’eau de la East River et offre une vue exceptionnelle sur Manhattan. Quartier en plein boom avec ses bâtiments de briques rouges, anciens entrepôts ; son littoral, idéal pour se balader, est coincé en les deux plus imposants ponts de NYC, le pont de Brooklyn et celui de Manhattan. DUMBO m’a séduit. D’ailleurs, il est tellement photogénique qu’il a servi de décor à de nombreux films.
  • Williamsburg : Brooklyn est un exemple éloquent du phénomène de la gentrification, très réel dans la métropole de la côte Est. Les anciens entrepôts sont graduellement transformés en galeries ou en lofts. Bedford Avenue offre, aujourd’hui, de jolies boutiques, de bons restos et il y règne une ambiance décontractée, tout cela à quelques enjambées de Manhattan. On comprend l’engouement pour ce petit coin à l’esprit de village. On y va plus pour l’ambiance que pour les attraits touristiques, mais sortir du centre-ville et voir la vraie vie, c’est ce que j’apprécie particulièrement en voyage.

La balade à East River State Park (malgré certains travaux actuellement), vaut le détour et la vue y est simplement exceptionnelle. Profitez-en pour prendre un des nombreux ferrys pour vous ramener sur l’île.

Times Square

Perso, je n’en raffole pas, mais c’est tout de même une destination à voir dans un premier séjour à New York. Allez-y de préférence de nuit pour profiter au maximum de l’expérience et vous faire exploser la rétine par les milliers de néons et d’écrans qui vous entourent. On s’y sent comme une fourmi au milieu de la grouillante foule et la circulation incessante. Impressionnant ! Cette célèbre intersection accueille plus de 300 000 personnes par jour ainsi qu’une kyrielle d’amuseurs de rue, de musiciens et d’harangueurs faisant de Times Square un véritable théâtre de rue – à côté de ceux de Broadway…

Les incontournables

Balade en ferry

Je voulais voir la statue de la Liberté, certes, mais pas spécialement la visiter. Alors une excellente alternative – gratuite – fut de prendre le ferry pour Staten Island. On peut y admirer de près non seulement la célèbre statue, mais tout Manhattan et le New Jersey, juste en face de New York. 

Coucher de soleil sur Manhattan

Inévitable ! Il vous faut absolument aller admirer le coucher du soleil sur Manhattan. Le point de vue par excellence est à Brooklyn dans le quartier DUMBO, dont je vous ai parlé plus haut. Photos extraordinaires assurées et, pour les amateurs de selfie, c’est la place !

High Line

Quelle ingénieuse idée que d’avoir transformé cette ancienne voie ferrée en belle promenade piétonnière et paysagère aérienne ; la nature suspendue en plein cœur de Greenwich Village ! On visite et observe New York d’un angle différent. À 10 mètres de hauteur, ce parcours verdoyant est jalonné d’aires de repos, de points de vue intéressants. On y entend le chant des oiseaux plutôt que celui des klaxons. Un véritable trait d’union entre la ville et la nature. Zen à souhait !

Pont de Brooklyn

Traverser le « Brooklyn Bridge » est absolument fantastique, quelle vue sur le skyline de Manhattan et l’East River ! Emblème de la ville de New York, ce pont est l’un des lieux les plus visités de New York. C’est à John A. Roebling, un ingénieur d’origine allemande que l’on doit ce design unique du pont de Brooklyn avec ses câbles métalliques : une véritable innovation technologique en 1867.

Le pont en quelques chiffres :

  • Longueur totale : 1 834 mètres
  • Hauteur par rapport à l’eau : 48 mètres
  • Passage moyen par jour : 150 000 véhicules, 1 800 vélos, et 3 000 piétons
  • Nombre d’étages : 2, un pour les autos et, heureusement pour nous, un autre exclusivement réservé aux piétons et aux vélos.
Semaine_New_York_les_incontournables_quoi_faire_quoi_voir_bonnes_adresses

Empire State Building et/ou Top of the Rock

Pour réaliser l’ampleur et la majesté de la Grosse Pomme, offrez-vous une vue spectaculaire sur New York à partir de l’observatoire du Rockefeller Center ou de celui de l’Empire State Building. Personnellement, bien que différentes, je trouve les deux éblouissantes. Alors, libre à vous de choisir ou de faire les deux ! 

9/11 Memorial 

En mémoire de toutes ces victimes innocentes, un recueillement s’impose autour des deux impressionnants bassins – North Pool et South Pool. 

Je lance l’idée … le silence devrait être de rigueur devant cette œuvre magistrale réalisée justement sur le thème de l’absence et du silence pour prendre le temps de lire ces noms, ceux des 2 983 victimes de 2001. 

Central Park

Poumon vert de Manhattan, oasis de verdure au milieu de la forêt de gratte-ciel, d’une superficie de 341 hectares, Central Park s’étend sur quatre kilomètres de long, de Harlem à Midtown.  Avec 37,5 millions de visiteurs par an, Central Park est le parc le plus visité aux États-Unis.  On y retrouve un zoo, des étangs et lacs artificiels, un château (Eh oui un véritable château, construit dans un style écossais en 1869), divers monuments et des espaces verts à profusion pour le plaisir des petits, des grands et des compagnons à quatre pattes. De préférence, allez-y un dimanche, ambiance familiale et festive incomparable !

Mes coups de cœur

Le Grand Central Terminal et l’Oculus

J’adore les gares. Je peux rester des heures à observer les gens passer, m’imaginer leur histoire : où vont-ils si vite, si pressés… Mon esprit s’évade !

À New York, j’ai eu un coup de cœur pour deux gares : une institution, le Grand Central Terminal, et la toute dernière, au design impressionnant et exceptionnel, l’Oculus, gare à ce jour la plus chère au monde. L’une, dans Midtown, et l’autre, dans le quartier du WTC, sont des prouesses architecturales de leur époque. Alors, même si vous n’avez aucun train à prendre, visitez ces lieux uniques et faites une pause, simplement pour admirer le style de l’endroit et regarder la vie qui passe si vite…

Semaine_New_York_les_incontournables_quoi_faire_quoi_voir_bonnes_adresses

Bushwick

Voilà vraiment mon coup de cœur chouchou ! Celles et ceux qui me connaissent et qui me suivent dans mes aventures depuis un certain temps, savent combien j’aime l’art de rue. Alors, imaginez mon bonheur de découvrir Bushwick, un quartier, dans Brooklyn, encore pas mal inexploré des touristes. C’est LE quartier du « Street Art » ! Sur quelques blocs se concentre une fabuleuse collection de fresques murales. Pour la passionnée de photo que je suis, c’est mon Eldorado ! Bushwick est aussi très vivant, un coin ou les artistes de tout genre se retrouvent dans un décor encore en mutation, éclectique et coloré. En un mot : GÉNIAL !

Harlem

Une autre surprise : la découverte de Harlem, plus grand quartier de Manhattan, limité au sud par la W 110th Street, marquant la fin de Central Park. Malcolm X Boulevard (ou Lenox Avenue) est l’artère principale où l’activité se concentre. Toutefois, allez plus loin et visitez les rues adjacentes pour admirer les superbes façades de bâtiments et les nombreuses églises.

Bien sûr,Harlem est un lieu incontournable pour les amateurs de musique, un des berceaux du jazz et de la musique américaine. Alors, faites un petit détour par le Musée national du jazz. L’endroit est de petite taille, mais riche en découvertes !

Une adresse pour manger : Jacob Restaurant ! Cet établissement, une institution, reflète à lui tout seul l’esprit de Harlem, fraternel et typique, où les habitués viennent profiter des bons plats de cette cafétéria, à savourer sur place ou pour emporter. Vous y ferez des découvertes gastronomiques qui valent le détour !

Le Diner

Et quitte à discuter de bouffe, parlons classique ! Je ne pouvais pas quitter New York sans m’offrir un petit déjeuner dans un fameux « Diner ». Mon choix s’est arrêté sur le Court Square Diner dans Brooklyn, un resto authentique! Le Court Square Diner accueille un large éventail de clients: des habitués, des étudiants et professeurs de la faculté de droit voisine de même que quelques touristes plus téméraires. Le restaurant, datant de 1946, a été repris, en 1991 par les frères Kanellos, qui connaissent la majorité de leur fidèle clientèle par leur nom. On y sent vraiment une ambiance presque familiale.

Les infos pratiques

Métro (« Subway ») 

Les distance étant parfois longues entre deux attraits à visiter, je ne peux que vous recommander d’acheter dès le début de votre séjour une carte de métro pour 7 jours. Elle s’avérera rapidement rentable. Pour toutes les infos, cliquez ici

City Pass

Si vous comptez visiter les nombreux et incontournables attraits touristiques, n’hésitez pas une seconde à vous procurer le CityPass. Là aussi, un bon placement ! Valide neuf jours, elle donne accès entre autres à la statue de la liberté, au Metropolitan Museum of Art, à l’observatoire de l’Empire State Building, au Top of the rock, au musée du 9/11 Memorial et beaucoup plus encore. Pour tous les détails des tarifs, cliquez ici.

Dormir

Pour les dodos, je n’ai pas d’adresse à vous fournir car j’ai dormi dans ma belle Licorne noire, ma van. Pour ceux qui se demandent s’il est facile de trouver des spots pour se stationner pour la nuit, la réponse est : eh bien, oui, aussi incroyable que cela puisse paraître ! Un, il est autorisé de dormir dans son véhicule à NYC et, deux, il suffit de respecter les indications, très claires, de nettoyage de rue pour savoir quand ne pas se stationner. Le stationnement est beaucoup moins restrictif à NYC que dans d’autres villes nord-américaines qu’on connaît mieux…Et voilà !

Laisser un commentaire