Weekend d’automne à Québec : des idées à la tonne !

Weekend automnal : Quoi faire à Québec

Les beaux jours d’automne forment une cinquième saison à eux seuls, la saison de la culture et du plein air : notre fin de semaine à Québec et à l’île d’Orléans, fin septembre, nous l’a bien montré ! 

Après la beauté classique du Vieux-Québec, les paysages bucoliques de la Chute Montmorency et de l’Ile d’Orléans nous ont permis de vivre des activités variées et de satisfaire autant notre appétit culturel, dans un cadre urbain, que notre soif de plein air et d’agrotourisme dans un contexte plus champêtre. 

Notre programme a débuté par une incontournable promenade dans les rues si belles du Vieux-Québec. Flâner au gré des ruelles est un voyage en soi qui à chaque fois nous émerveille.

Nous avons entamé, ensuite, notre escapade automnale par un dîner fort agréable et sympathique à la Brasserie les Mordus dont le décor recrée une belle ambiance de port de pêche. En plus d’un menu qui sent bon la mer, la Brasserie mise sur un personnel décontracté et sur l’humour, comme le montrent certaines phrases peintes sur les murs, telle que : “Je suis poisson, ascendant mayonnaise”. On aime !

L’estomac bien rempli, nous nous sommes rendus au Musée de la civilisation pour visiter deux expositions de calibre international : “Ô merde !” et Maya. Alors que la première nous fait découvrir tous les défis et tout le potentiel du “caca”, sous toutes ses formes et sous toutes les latitudes, Maya nous initie à une civilisation disparue, mais qui fut d’une grande complexité et d’une richesse incroyable. Artefacts, films, reconstitutions diverses nous font découvrir un peuple et une culture grandioses d’une manière dynamique et vivante autant pour les adultes que les enfants.

Après ce début de weekend en lion, nous souhaitions faire une pause avant le souper. Nous avons donc pris notre chambre à l’Hôtel Manoir Victoria, côte du Palais à Québec, où nous avons savouré un moment de calme dans un confort douillet au coeur de l’action dans le Vieux-Québec. Le Manoir Victoria, c’est le mariage de l’élégance classique et de la modernité au service impeccable et l’accueil chaleureux et une histoire des lieux passionnante à découvrir.

Québec, cet automne, regorge de sites où s’épanouissent l’art et l’imagination. En route pour le restaurant, nous avons ainsi admiré l’originalité et l’ingéniosité des “Passages insolites”, un parcours d’art public d’environ 5 km, qui va de Saint-Sauveur au quartier Petit-Champlain en passant par Saint-Roch et le Vieux-Port. On y découvre des œuvres surprenantes et inédites, créations d’artistes locaux, nationaux et internationaux. 

Affamés, nous nous sommes ensuite attablés chez Louise Taverne & Bar à vin, sur la rue Saint-Paul, dans le Vieux-Port, qui a su nous rassasier par une cuisine de haut calibre dans une ambiance chaleureuse complétée par un service professionnel et amical. Essayez le boudin ou le risotto aux chanterelles de Louise la rebelle…et vous nous en donnerez des nouvelles !

Après un tel festin, quoi de plus romantique qu’une balade nocturne dans le Vieux-Québec !

Le lendemain matin, nous avons fait une visite guidée du quartier Petit-Champlain et de la Place Royale d’un genre nouveau : grâce Tours Voir Québec et à l’application VoiceMap, téléchargée gratuitement sur notre téléphone, nous avons visité le quartier du Petit Champlain de manière autonome en démarrant au pied de l’escalier Casse-Cou. Une belle innovation pour découvrir des tas d’anecdotes historiques sur ce quartier si enchanteur. On adore apprendre encore et encore !

Cette belle promenade nous ayant ouvert l’appétit, nous avons dévoré les sandwichs bien frais de la Maison Smith, rue Saint-Jean, et avons filé illico au Parc de la Chute Montmorency, histoire de bouger un peu en plein-air…les calories, ça se prend, mais ça se dépense aussi !  Et là, attention : coup de cœur pour la vue sur l’anse de la Chute, l’Île d’Orléans et la Ville de Québec ! Accompagné d’un guide aussi professionnel que sympathique, nous avons parcouru la Via Ferrata, une expérience mémorable pour la beauté du lieu, son aspect encore sauvage et la sécurité du parcours, qui requiert néanmoins une part d’audace… Ne cédez pas à la peur, vous serez récompensés !

Sans attendre, nous avons emprunté le pont de l’Île, direction la ferme Le Beau-Markon, à Sainte-Famille, un des six villages de l’Île d’Orléans, où nous avons cueilli des pommes et des poires dans une ambiance amicale et familiale. Non seulement les fruits y sont-ils d’une grande qualité, mais cette famille accueillante et attentionnée a tout prévu pour faciliter l’accès des personnes handicapées au verger, un accueil exceptionnel… Bravo monsieur et madame les propriétaires du lieu ! 

Le Domaine Steinbach, situé à Saint-Pierre, nous attendait ensuite pour une dégustation de cidres (à ne pas rater !) et nous a offert l’hébergement dans une auberge à la fois familiale et ancestrale, une belle maison de pierres des années 1750. L’accueil y est chaleureux, le confort complet et le déjeuner copieux…Miammiam… On aime et recommande haut et fort le Domaine Steinbach

En soirée, nous avons renoué avec les classiques de la gastronomie traditionnelle du Québec au restaurant Les Ancêtres Auberge et Restaurant, à Saint-Pierre : ragoût de boulettes pour Claude et poulet Grand-mère pour Cendrine. Le pouding chômeur nous a ramener quelques années en arrière, quand nous savourions celui de maman et de grand-maman… N’hésitez pas, la table y est excellente et la vue sur le pont de l’Île, absolument imprenable ! Réservez vite pour constater par vous même !

Notre dimanche sur l’Île d’Orléans fut une journée très spéciale : nous avons en effet eu le plaisir d’explorer l’île de Bacchus sur un scooter double de Québec Aventure Tours, situé au Motel Île d’Orléans, à Saint-Laurent. Chevauchant ce confortable engin, nous avons pris tout un bol d’air en admirant le paysage et en nous arrêtant facilement partout où nous en avions envie. Nous avons ainsi visité la Ferme Roberge et Gosselin, à Saint-Pierre, où l’on peut cueillir de belles courges et de grosses citrouilles à transformer en potage ou en confiture ! Un endroit des plus photogéniques…

Notre tour de scooter nous a ensuite amené à la confiturerie Tigidou, à Saint-Laurent, qui offre toute une gamme de confitures et de produits artisanaux et chez les 3 Poules au même village, un arrêt obligé pour de bonnes idées cadeaux ou pour se faire plaisir.

Notre arrêt le plus impressionnant fut toutefois au Parc Félix-Leclerc, à Saint-Pierre, où nous avons fait une magnifique randonnée au milieu des couleurs de l’automne jusqu’en bordure du fleuve… Immense, le parc est agrémenté d’œuvres d’arts et de panneaux d’interprétation ; il mérite amplement la visite !

Enfin, une dernière suggestion pour laquelle vous nous remercierez si vous aimez les pommes : le Gamines Café, à Saint-Pierre, sert des gaufres ensevelies sous des montagnes de pommes et de caramel salé… De plus, les gamines en question, d’une gentillesse et d’une bonne humeur qui deviendront vite légendaires, vous charmeront par leurs sourires radieux ! Un endroit vraiment sympathique à ne rater sous aucun prétexte… 

Et voilà un automne bien entamé sous le signe de la culture, de la gastronomie et du plein-air ! C’est tout le bonheur que nous vous souhaitons à Québec et à l’Île d’Orléans ! Et pour plus d’idées et de suggestions, n’hésitez pas à consulter le site de Destination Québec cité.

Weekend automnal : Quoi faire à Québec

Article en partenariat avec Destination Québec cité.

Laisser un commentaire