Escapade inoubliable au Monastère des Augustines.

D’une vocation à l’autre, le Monastère des Augustines accueille les visiteurs au cœur de leur histoire

À quelques pas de chez nous, au cœur de la vieille ville de Québec, se dresse un lieu d’exception où battent toujours comme un cœur inépuisable les quatre siècles qui ont fait le Québec et les Québécois d’aujourd’hui. On parle d’un lieu magique où le temps a suspendu son vol, un sanctuaire  rempli de l’âme de générations de femmes qui y ont consacré leur vie au service « de Dieu en chaque malade », bref un lieu qu’il vous faut absolument visiter : le Monastère des Augustines ! Empreint de la philosophie remarquable de ses occupantes d’un temps révolu, le Monastère est aujourd’hui non seulement un musée, mais aussi un lieu de ressourcement où le bien-être du corps et celui de l’esprit ne font qu’un. Un séjour au Monastère des Augustines vaut incontestablement le déplacement (quand il sera autorisé), d’où que vous soyez, d’ici ou d’ailleurs, car sa réputation dépasse bien nos frontières.

Au détour des rues touristiques, à l’abri du regard de la foule et dans l’ombre de l’Hôtel-Dieu, le Monastère des Augustines, demeure l’un des établissements les plus importants de notre histoire. Nous y avons passé une fin de semaine à la fois apaisante et stimulante, une escapade des plus ressourçantes. Apaisante fut notre expérience grâce à la détente, à la réflexion et à l’observation que favorise la magie du lieu; stimulante fut-elle aussi car, de ses voûtes à ses combles, cet édifice du 17ième siècle offre tant à explorer et à découvrir sur notre patrimoine collectif… en plus de nous inciter à nous recentrer sur nos priorités personnelles, une vraie bénédiction au 21ième siècle…

Commençons par le début et situons un peu le cadre. Il était une fois trois religieuses, arrivées à Québec en 1639, venues de France pour «soigner les âmes et les corps». Embarquées à Dieppe en Normandie, les Augustines avaient pour mission, sur ordre du roi Louis XIII, de fonder le premier hôpital au nord du Mexique, l’Hôtel-Dieu de Québec. Alors habitée par 300 personnes, la ville naissante avait urgemment besoin d’un établissement de soins. Le défi fut brillamment relevé grâce aux Augustines, des femmes exceptionnelles qui se démarquèrent comme soignantes dévouées et apothicairesses novatrices. Spirituel et matériel, leur legs est inestimable puisqu’elles ont jeté les fondations du système de santé de la Nouvelle-France, donc du Québec d’aujourd’hui, un héritage qui a traversé les âges et les tourments de l’histoire. On peut d’ailleurs voir dans les voûtes du monastère plusieurs boulets de canon lancés sur l’Hôtel-Dieu par l’armée britannique en 1759.

Près de 400 ans après la fondation du monastère, la philosophie des Augustines s’inscrit toujours dans la mission de leurs fondatrices : veiller au bien-être de la communauté. Aujourd’hui, le Monastère est devenu un lieu d’hébergement et un centre de ressourcement, un exceptionnel édifice de pierre de taille et de bois patiné, de portes basses, d’escaliers de guingois, de poutres et de planches noueuses qui nous rappellent d’où nous venons et que nos ancêtres ont labouré, sarclé et semé bien avant nous. Un lieu patrimonial où le souci du détail concourt au mieux-être des visiteurs et s’avère une priorité, où le souci de l’harmonie va jusqu’au choix du moindre matériaux, toujours de chez-nous, un lieu 100 % authentique. 

Vous avez le goût d’une pause, besoin de ralentir, envie de souffler, vous rêvez d’une escapade en solo ou en duo? Nous vous invitons à explorer le Monastère des Augustines, un lieu non confessionnel, serein et calme ouvert à toutes et tous.

À voir

Le musée

Mis en valeur dans un espace muséal captivant, l’héritage des Augustines est tout simplement extraordinaire. Guidée ou non, la visite s’avèrera mémorable et incontournable lors de votre passage au Monastère des Augustines. Au fil des ans, la congrégation a accumulé plus de cinquante mille artefacts. De ces derniers, environ mille sont issus des douze monastères des Augustines qui se trouvent au Québec. Ils sont exposés dans les trois salles du musée qui traitent des différents volets de la vie des religieuses : un patrimoine unique. La visite est indispensable pour toute personne qui s’intéresse à l’histoire de la médecine et aux fameuses saignées pratiquées abondamment jusqu’au milieu du 19ième siècle… L’exposition, fascinante, propose aussi des extraits vidéo où on voit les religieuses raconter leur vie au monastère.

Si le musée est la partie centrale du monastère, il est aujourd’hui complété par une section hôtelière et un centre de relaxation digne des plus grands établissements reconnus. Bien entendu, la visite serait bien incomplète sans avoir vu le chœur des Augustines et ses stalles ainsi que la chapelle, reconstruite au tout début des années 1800.

Le réfectoire

Impressionnante salle à manger où les religieuses se restauraient dans l’humilité et le silence. Au réfectoire, on retrouve les tables et les bancs qui servaient aux repas, on peut y admirer la vaisselle, une batterie de cuisine en cuivre et nous avons même noter la recette de sucre à la crème !

Les voûtes 

Explorez le monastère de fond en comble, les voûtes sont à découvrir, pour l’épaisseur de leurs murs de pierre, la qualité des ferrures de portes et l’originalité des « étripe-chats » qu’on peut y voir… Sachez par ailleurs que le monastère abrite toujours des documents historiques originaux de première importance, notamment une collection de lettres, dont certaines sont signées par des personnages illustres comme Louis XIV ou Samuel de Champlain. 

À faire 

Le Monastère des Augustines offre de nombreuses activités et une vaste gamme de soins axés sur la santé globale. Toutes permettent de vivre des expériences distinctes et complémentaires centrées sur le mieux-être intérieur dans une ambiance feutrée et sereine. 

Les parcours déambulatoires

La déambulation étant une pratique courante dans les monastères, celui des Augustines offre aux visiteurs trois parcours déambulatoires qui permettent de se découvrir, d’explorer les lieux et son riche patrimoine. Le parcours « Une aventure en soi » fut un magnifique moment de partage et découvertes de soi et de l’autre. Une activité de communion par excellence.

Le massage yoga thaï 

Développé dans les temples et les monastères pour soulager les gens de leurs souffrances physiques et émotionnelles, ce massage consiste en une succession de points de pression le long de certaines lignes d’énergie du corps. Utilisant des étirements en douceur, il reflète l’esprit de metta (l’amour inconditionnel et la compassion) et combine des techniques alliant le yoga, l’Âyurveda et la méditation. Voilà un moment passé à l’écoute de soi, en harmonie avec l’espace qui nous entoure. Bien être assuré !

Le NeuroBed 

Première étape du voyage astral grâce à ses intenses ondes vibratoires, le NeuroBed constitue assurément une évasion relaxante! Il vous offre une expérience de détente absolue grâce aux vibrations apaisantes qui parcourent votre dos et qui sont synchronisées à une musique relaxante ou dynamisante, selon votre choix. 30 minutes de détente garantie!

À vivre

Hébergement

Grâce aux rénovations apportées au cours des dernières années, le monastère des Augustines s’est taillé une place de choix parmi les établissement offrant des séjours  « santé et mieux-être. »  Le confort et la modernité alliés au charme et à l’âme d’antan, voilà le monastère d’aujourd’hui!

Le Monastère des Augustines offre deux types de chambres qui ne comportent ni télé ni téléphone, mais qui disposent toutes de Wifi cependant.

  • Les « authentiques » – 33 chambres restaurées dans un esprit monastique.

Anciennes cellules de religieuses, en occupation simple ou double, ces chambres offrent confort et simplicité à l’image de la vie traditionnelle des moniales. Elles sont dotées d’un lavabo. Les salles de bains communes sont à proximité dans le couloir.

  • Les «contemporaines» – 32 chambres à caractère patrimonial.

Entièrement rénovées par des artisans québécois mettant à l’honneur le savoir-faire et les produits du Québec. Offertes en occupation double uniquement, elles comprennent une salle de bain privée.

Le restaurant

Nous connaissions l’excellente réputation de la table du Monastère des Augustines et nous pouvons maintenant la confirmer ! Une délicieuse expérience culinaire et des plats originaux et soignés à savourer! Enraciné dans l’histoire du Monastère, le savoir-faire du chef, Christophe Perny, rend hommage à ses fondatrices en proposant une cuisine santé, unique en son genre, basée sur les principes de l’alimentation consciente. Mettant en valeur des aliments locaux et biologiques et combinant leurs vertus reconnues, les plats sont savoureux. 

Un plaisir pour les papilles et les yeux : la salle à manger, ornée de décorations naturelles et de photos d’antan, enrichit l’expérience. Le petit déjeuner se prend en silence, dans le respect de la règle observée par les Augustines.

Pour terminer, pour tous ceux qui ne peuvent venir visiter le Monastère des Augustines actuellement, sachez qu’il est possible de découvrir les lieux en visite virtuelle. Cliquez ici pour entrer dans un monde extraordinaire.

Alors, au mois de mars de l’An de Pandémie 2021, au païs de la Nouvelle France, les Deux Kebecqois aux confins du monde découvrirent ces lieux bénis des Religieuses de l’Hospital et furent gayment estonnés qu’elles délèguent le soin de les recevoir à leurs lointaines héritières. Ils s’y délectèrent de succulentes sagamités comme de moult breuvages et potions. Ils trouvèrent là large lit pour sommeiller profondément, virent chez les Hospitalières des thrésors et marchèrent dans leurs pas avec ioye quelque instants d’éternité…

Le Monastère des Augustines : 77, rue des Remparts, Québec (Québec), G1R 0C3, Téléphone : 1 844 694-1639 – monastere.ca

Laisser un commentaire