Les couleurs de Jordanie

C’est un voyage plein de couleurs que vous offre la Jordanie :  le rose de la cité de Pétra, le blanc de la fourmillante capitale Amman,  l’orange brûlé du désert de Wadi Rum, la Mer Rouge et les riches bleus de la Mer Morte. Toutes ces régions hautes en couleur vous en mettront plein la vue ! Coincé entre deux mers, l’une Rouge et l’autre Morte, ce petit pays aux trois quarts envahi par le désert, dont la richesse patrimoniale et historique remonte à la nuit des temps, offre de splendides vestiges, parmi les plus importants du Moyen-Orient tels la ville romaine de Jerash, les châteaux du désert et, bien sûr, la spectaculaire Pétra, cité creusée à même la roche par les Nabatéens. La Jordanie nous transporte également, sur les traces de Lawrence d’Arabie, du port d’Aqaba à l’étonnant Wadi Rum. On plonge dans un décor de film, où les nomades, encore présents, se partagent le narguilé, vivent au rythme de l’appel du muezzin et se déplacent à dos de dromadaire, quand le « pick-up » ne fait pas l’affaire. 

Mais évidement, la Jordanie, c’est aussi ses habitants, alors n’oublions pas ce peuple généreux, souriant qui réserve à tous les voyageurs un accueil chaleureux. Avec un peu de chance, ils vous inviteront à boire le thé ou le café à la cardamome, voire même à partager un repas exquis. L’hospitalité est sincère dans ce pays où le tourisme est en pleine croissance et reste le premier moteur économique.

Nous sommes entrés en Jordanie par  la voie des airs, venant de Turquie.  Une chose importante à savoir et à se procurer avant de partir (via Internet) que vous veniez par les airs, la mer ou voie terrestre :  Le « Jordan Pass » (qui vous donne accès à tous les sites touristiques majeurs) et le visa d’entrée dans le pays. Le « Jordan Pass » vaut indiscutablement la peine d’être acheté à l’avance si vous prévoyez visiter plusieurs sites, tels que Jerash, Petra, Wadi Rum et beaucoup d’autres. Son coût élevé (entre 99$US et 106$US selon la formule désirée/personne) INCLUT le visa d’entrée (dont le prix à lui tout seul est aussi élevé, même sans le Jordan Pass!), dont vous aurez absolument besoin pour entrer en Jordanie avec un passeport canadien. En fin de compte, on rentre très vite dans son argent !  Il est possible d’acheter également et uniquement le visa, en arrivant à l’aéroport, si vous ne voulez pas du Jordan Pass. Voilà pour les formalités ! Commençons la visite des sites incontournables de la « Rome du Moyen-Orient », l’envoutante Jordanie.

Amman

La capitale aux dix-neuf collines, dont l’architecture vraiment étonnante, avec sa kyrielle d’immeubles cubiques blancs, est grouillante d’activité. La ville est une des plus anciennes cités du monde encore habitée. Il y a des temples grecs, des ruines romaines, des églises chrétiennes, des synagogues enfouies au creux de sites archéologiques millénaires. Rome semble bien jeune par rapport à Amman… Tout comme la belle italienne, c’est un musée à ciel ouvert. Visiter Amman, c’est découvrir la citadelle qui domine la ville, aller au théâtre antique, arpenter les souks du centre-ville. Près de la moitié de la population du pays vit dans la capitale, alors vous pouvez bien vous imaginer que la circulation y est impressionnante et congestionnée. N’hésitez pas à prendre le taxi (avec compteur) ou Uber, le tarif est très abordable. Se garer en ville et se retrouver dans la capitale est un réel défi… Évitez-vous ce stress pour quelques dinars jordaniens.

Jerash

À environ une heure de route d’Amman, Jerash est reconnue comme une des cités romaines les mieux conservées au monde. En effet, la préservation exceptionnelle de ces ruines est due au fait qu’elle fut dissimulée sous le sable pendant plusieurs siècles avant d’être excavée dans en 1806. À l’origine, fondée selon la légende par Alexandre le Grand au quatrième siècle avant Jésus-Christ, Jerash naquit réellement au deuxième siècle avant Jésus-Christ et fut d’abord grecque. Ce site unique est un livre d’histoire à ciel ouvert. Flânez à travers l’antique ville, composée d’un hippodrome qui pouvait accueillir 15.000 spectateurs lors de courses de chars et autres événements sportifs, d’une place ovale, lieu de rassemblement, de la rue principale, des vestiges de magasins, des temples. Jerash est un voyage à travers le temps. On s’imagine aisément la vie de l’époque et ses habitants circuler à travers les rues pavées. Fabuleux.

Petra

Le site de Petra est simplement extraordinaire ! Très (trop) touristique, mais juste exceptionnel. Nous comprenons pourquoi il s’agit d’un site du Patrimoine de l’Unesco. Majestueux, colossal, grandiose…mais le dire ou l’écrire n’est rien. Le vivre est incroyable. Nous sommes si minuscules devant ce travail gigantesque effectué par la main de l’homme, qui a creusé une ville entière dans la pierre, pendant plusieurs décennies, il y a des milliers d’années. Petra fut jadis le refuge des Nabatéens. Cette position stratégique leur assura le contrôle des routes commerçantes traversant le Proche-Orient et ils accumulèrent assez de richesses pour faire naître de la roche une cité splendide. Cette splendeur cachée dans le désert hante les visiteurs longtemps après leur départ.

Pour information : Visiter Pétra c’est, au grand minimum, une journée entière à consacrer à ce site millénaire. Ne pas manquer le Siq, le Khazneh et finir par le monastère al Deir pour les plus courageux, tout comme nous, à faire à pied (16 kilomètres aller/retour !). 

Wadi Rum

Si vous vous posez la question « que visiter en Jordanie », le désert de Wadi Rum doit forcément être dans vos priorités, sur votre liste des « to go ». Nous y avons séjourné une nuit pour entendre le silence, le souffle du vent à la tombée de la nuit et admirer un ciel étoilé, unique et fantastique. Le jour, le paysage a l’air presque irréel, lunaire ou martien. Un désert de sable chatoyant, où alternent le blanc, le rouge et l’ocre, semble prendre d’assaut des falaises de grès et de granit. Un tableau, une somptueuse peinture, devant lequel nous restons sans cesse en admiration. Une excursion en Jeep permet de voir toutes les splendeurs du désert. C’est aussi le paradis des randonneurs, des amateurs d’escalade. Amoureux de plein air, une destination pour vous ! 

Mer morte

Avec son altitude négative ( – 408 mètres !), la mer Morte est le point le plus bas de la Terre, célèbre pour sa salinité très élevée, huit fois supérieure aux mers et océans de notre planète. Se baigner dans la mer Morte, qui est en fait un grand lac salé, est une expérience à vivre. Unique ! On flotte littéralement, idéal pour ceux qui ne savent pas nager mais, attention aux yeux ou aux petites égratignures car une petite goute vous chauffe les pupilles et vous désinfecte toutes plaies ! On comprend mieux son nom, rien ne survit à cette eau si salée, pas une bactérie. Malheureusement les bords de la Mer morte sont par endroit peu entretenus et de nombreux déchets jonchent les plages, à l’exception des plages des hôtels de luxe ou de celles réservées aux touristes, accessibles à des prix exorbitants ! N’hésitez pas à faire quelques mètres de plus et vous baigner où les Jordaniens se baignent. Vous ferez assurément en plus de chaleureuses rencontres. 

Aqaba

Confiné entre Israël et l’Arabie saoudite, l’ancien village de pêcheurs d’Aqaba est la seule fenêtre de la Jordanie sur la mer Rouge qu’elle partage avec Israël, l’Égypte et l’Arabie saoudite. La station balnéaire est bercée par les vagues du golfe d’Aqaba, dont le bleu franc des eaux s’éteint là où le Sinaï égyptien s’élève. Paradis adulé des plongeurs, cette destination est encore méconnue. Aqaba reste le trésor caché du royaume hachémite.  C’est par cette ville que nous avons quitté la Jordanie, avec un petit pincement au coeur, traversant à pied la frontière avec Israël, où nous avons poursuivi l’aventure. 

Alors, vous partez quand ? Et pour info :   Voyages CAA Québec offre un circuit extraordinaire en Jordanie et Israël. Le meilleur des deux mondes ! Nous vous invitons à consulter leur site pour tous les détails. 

Et comme une image vaut mille mots, visionnez notre vidéo sur YouTube

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s